Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Produire > 6 éoliennes à Eclances contre quelques grincheux

6 éoliennes à Eclances contre quelques grincheux

6 éoliennes vont être bientôt implantées dans le Soulainois, plus exactement sur la commune d’Eclance. Ce nouveau parc confortera la première place de notre région en terme de production d’électricité éolienne ! Car oui, la Champagne-Ardenne, grâce à sa géographie, se place en tête des régions françaises en matière d’énergie éolienne.

Comme souvent, comme trop souvent, ce projet se heurte à l’opposition d’habitants de cette commune de 106 âmes. Comme souvent, comme presque toujours, les adversaires craignent l’impact de ces équipements sur le paysage. A cela, les porteurs du projet répondent par le respect de la loi [1], par l’étude paysagère entreprise et par les revenus que percevra la commune, 14 000 euros, ce qui, pour un si petit village, est loin d’être négligeable.

JPEG - 487.3 ko

Chacun pourra ergoter longtemps sur la pertinence des arguments échangés, particulièrement lorsqu’on sait que la communauté de communes à laquelle appartient ce charmant village [2], profite à plein du stockage des déchets nucléaires, autrement plus discutable quand on prend en considération le sort des générations futures. Qu’importe... car au fond, la mauvaise humeur des habitants doit être entendues. La qualité d’un paysage, même si cette notion est subjective, n’est pas à négliger lorsqu’il s’agit d’installer 6 équipements de 150 mètres de hauteur. D’où la nécessité d’une étude paysagère digne de ce nom et d’une concertation large. Il ne s’agit pas non plus de céder aux éternels grincheux qui existeront toujours. Il s’agit de faire en sorte que de tels projets, nécessaires, indispensables, soient véritablement souhaités. Il s’agit de permettre à ces équipements de servir la qualité de vie et le développement du village et, plus largement, de la communauté de communes. Il s’agit de réconcilier le progrès et la préservation d’un paysage inestimable. Impossible ? Oui, si l’on raisonne à l’échelle de cette centaine d’habitants. Cela n’aurait d’ailleurs guère de sens de faire capoter un potentiel de production de 12 mégawatts par la mauvaise humeur de quelques mauvais coucheurs. Non, si l’on se place à l’échelle de la communauté de communes. Ce niveau de décision est sans doute le plus pertinent pour accepter ou non de tels équipements. Les intérêts personnels y sont davantage dilués. Les vieilles querelles de clocher s’y atténuent. Bref, on peut réfléchir plus sereinement et même envisager la seule solution véritable qui serait celle d’un référendum local.

Voir en ligne : Six éoliennes de 150 mètres de haut composeront le futur parc

Notes

[1les éoliennes se situeront à 900 mètres, bien au delà des 500 prévus par la loi

[2La communauté de Communes du Soulainois

2 Messages

  • 6 éoliennes à Eclances contre quelques grincheux , par écologiste grincheux
    Le 18 février 2015 à 18:16

    Vous dites que vous êtes un écologiste ? Êtes-vous au courant que la région a produit un schéma éolien qui identifie les zones favorables aux éoliennes ? C’est après avoir pris en considération les avis des experts, y compris les écologistes et les paysagistes. La zone proposée à Eclance pour les éoliennes n’est pas dans cette zone. Pourquoi ? C’est dans une zone qui est appréciée et exige la préservation pour les générations futures. C’est dans un paysage défini comme très sensible aux éoliennes qui domine non seulement le village d’Eclance mais le vignoble champenois des Côtes de Bars. Il est entouré de zones réputées pour sa diversité de faune et de flore, le parc naturel régional de la Forêt d’Orient, la zone Natura 2000 avec le site le plus important de l’hibernation et reproduction pour les chauves-souris, les zones ZNIEFF, RAMSAR et avec la proximité de l’Etang Ramerupt. Les études de nature ont confirmé qu’il y a des grands enjeux liés à l’implantation de ces éoliennes pour les chauves-souris et les oiseaux qui vivent autour et survolent la colline à côté des forêts. Beaucoup d’entre eux sont protégés au moins au niveau européen. Vous parlez de progrès sans tenir compte de ces questions ? Quel triste avenir pour les générations à venir si c’est le cas !
    Comment est que vous êtes favorable à ces éoliennes détruisant non seulement ce paysage emblématique et la faune sensible mais aussi le sol ? Cette région est calcaire où le site proposé a des marnières dangereuses et profondes apparaissant soudainement. Cela pourrait signifier que les éoliennes industrielles devront non seulement avoir des fondations énormes pour les soutenir, ainsi que des colonnes pour stabiliser le tout du fait des marnières. À Levigny avec une géologie semblable, cela signifiait la construction des « 133 colonnes de 20 à 27m, verser un total de forage 2,731 ml de et 194 m3 injection de mortier sous les fondations. Ceci pour une éolienne.
    Référence http://www.keller-france.com/techniques/fiches-info/66-17 Fi - Eolienne E2 - Lévigny.pdf
    La fabrication du béton est un des polluants plus important. Ces structures souterraines seront laissées là pour l’éternité. Veuillez noter que les éoliennes à Levigny sont considérablement plus courtes par environ 25m de moins en hauteur que celles proposées à Eclance.
    Il est admirable que les villageois résistent contre ce projet. Alors que les éoliennes proposées sont à 150m de haut, le site proposé est plus élevé que le reste du village d’environ 50 m donc le surplomb est de plus de 200m.
    Il vous suffit d’accéder au site web www.suncalc.net d’établir que les villageois devront vivre pour le minimum de 5 mois chaque année avec le soleil qui se lève derrière ces turbines et avoir l’effet stroboscopique envahir leur foyer chaque matin. L’exploitant qui veut installer, exploiter et tirer profit de ces éoliennes ne prend pas cela en considération alors bravo pour ces villageois de se mettre debout pour protéger leur qualité de vie.
    Pour précision, toute personne qui lit l’article publié et mes observations ; alors que l’auteur de l’article (qui reste anonyme) semble indiquer que le projet est une fatalité, le permis de construire a été demandé pour ces éoliennes, aucune décision n’a été prise. J’espère que les décideurs prennent toutes ces questions en considération.
    Si vous prenez le temps d’obtenir une image complète, alors que vous pourriez contacter les organisations qui sont ici pour aider à protéger l’environnement et l’écologie comme la Conservatoire des Espaces Naturelles de Champagne-Ardenne, LPO, le CPIE à Soulaines Dhuys, le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient avec sa commission de l’environnement ou encore le Comité scientifique pour obtenir un avis éclairé ; la plupart de ces informations est déjà en ligne.

    Suivant votre exemple d’être anonyme,
    D’un écologiste grincheux qui vit à Eclance.

  • 6 éoliennes à Eclances contre quelques grincheux , par PH
    Le 18 février 2015 à 20:54

    Je suis loin d’être anonyme. Mes initiales figurent en haut de l’article. Il suffit de cliquer sur celles-ci pour savoir que je m’appelle Pascal Houplon.
    Cela étant dit, vous n’avez retenu de mon article que les quelques formules volontairement polémiques.
    Relisez simplement la fin, vous verrez que je défend, sur ces projets, l’idée que vous partagerez sans doute, d’un référendum local. Je pense que sur tous ces projets, par les impacts potentiels, doivent être soumis aux habitants. Je pense que ce recours au référendum est primordial pour des projets d’enfouissement de déchets nucléaires, mais aussi pour ces projets éoliens, même si je défends les seconds et que je combats les premiers.
    Sur le fond, je ne partage pas les arguments que vous déployez sur l’éolien en général. Les effets stroboscopiques sont par exemple tout à fait anecdotiques.

    Sur le projet, en particulier, le débat mérite d’être tenu, notamment sur les zones sensibles. Les questions que vous soulevez méritent d’être creusées. Par exemple, pouvez-vous m’indiquer si les éoliennes seraient construite sur un site ZNIEFF, sur une zone Natura2000, sur le périmètre du Parc ou à proximité de ces zones ? Et à quelles distances ?

Répondre à ce message

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015