Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > En vrac > Vivre écolo > AMAP : Passer de la parole aux actes avec "L’Aube des Légumes"

AMAP : Passer de la parole aux actes avec "L’Aube des Légumes"

Il n’est pas toujours facile de mettre en cohérence ses convictions avec son quotidien. On voudrait manger sain, manger bon marché, manger bio, manger local... et finalement, on termine devant le rayon surgelé du supermarché !

Heureusement, depuis plusieurs années existe un truc pour soulager votre mauvaise conscience. Ce truc, c’est une AMAP. Son nom l’Aube des Légumes.

AMAP : Kezako ?

JPEG -

L’AMAP, pour les non-initiés, désigne l’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne. Plus concrètement, le mouvement des AMAP est né en France au tout début du XXIe siècle. Ses buts sont simples. Il s’agit de tisser un lien direct entre les producteurs et les consommateurs, d’impliquer chacun d’eux dans un système économique plus direct, plus solidaire et équitable. Il s’agit surtout de sortir des logiques productivistes de l’agriculture intensive pour privilégier des produits sains et locaux, tout en assurant une rémunération des agriculteurs stable. Dans le détail, les amapiens ou amapistes (c’est comme on veut...), s’engagent pour une année, à acheter un panier par semaine à un producteur local qui, de son côté, s’engage... à le fournir !

La meilleure AMAP de l’Aube !

JPEG -

Dans notre département, la meilleure AMAP s’appelle « L’Aube des Légumes ». Normal, me direz-vous, c’est la seule ! Ce qui ne l’empêche pas d’être quand même bien sympathique. Cette AMAP existe depuis près de 4 ans et assure la distribution hebdomadaire d’une trentaine de paniers au prix de 15 euros. Dans ces paniers, bien garnis mais toujours soumis au rythme de production de « dame nature », vous ne trouverez que des produits de saison, bio, cultivés en plein champs à Villadin par Patrick Vincent. Du bon, du bio, du local avec de temps en temps, sur demande, du pain, des pizzas et du jus de pommes fournis par le magasin « Nature et Paysan ».

Small is beautifull, bio is beautifull too !

JPEG -

30 à 35 paniers, cela peut sembler bien peu. Mais c’est l’illustration de la philosophie qui guide cette association. Il ne s’agit pas ici de faire concurrence aux commerçants installés, ni de grossir indéfiniment pour devenir un hypermarché du locavore. Non. L’association, coordonnée par Annick Cordeuil, veut garder une dimension humaine et privilégier la proximité entre chacun des adhérents et bien évidemment avec le producteur (Patrick Vincent). Et elle y parvient ! C’est d’ailleurs cette idée du « small is beautifull » qui fait l’intérêt et la force de cette AMAP.

A terme, l’Aube des Légumes souhaite quand même distribuer une quarantaine de paniers par semaine et surtout voir éclore d’autres AMAP dans notre département.

JPEG -

Vous l’aurez compris, rejoindre l’AMAP est d’abord un acte militant. Y adhérer, pour 6 mois ou 1 an, c’est devenir un acteur du changement, un consom’acteur conscient de son pouvoir sur la qualité de notre agriculture et de notre alimentation. C’est aussi participer de temps en temps, selon les disponibilités de chacun, à la vie de l’association et à la distribution des paniers.

Devenez Amapiens

Si vous aussi vous souhaitez vous impliquer dans cette AMAP, si vous croyez à la nécessité d’une nouvelle éthique de la consommation, surtout, si vous voulez profiter de produits de grandes qualités, l’Aube des Légumes vous attend.

3 contrats vous sont proposés : Le contrat 1 an, le contrat 6 mois et le contrant pain (pour les produits de la boulangerie).

PDF -
PDF -
PDF -

Coordonnées

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter les différents responsables de l’Aube des Légumes aux coordonnées suivantes :

- 5 rue Guillaume Bé à Troyes (proximité immédiate du Parc des Moulins)
- Tous les mercredi de 18h15 à 19h30
- Tel : 03.25.80.80.78 (Annick Cordeuil) 03.25.49.95.64 (Pascal Cotte)
- Site internet : http://aubedeslegumes.canalblog.com
- Mail : mailto

Voir en ligne : http://www.auboisementcorrect.com/9...

info portfolio

1 Message

  • Un légume bio je ne connais pas.
    Je ne comprends pas que l’on parle du bio.
    Un poireau, c’est un poireau, autrement, si il est traité, c’est une copie qui n’a pas le droit de s’appeler poireau.
    Notre législation devrait interdire d’employer le mot bio et imposer que sur tout ce qui ressemble à un légume mais qui n’est en réalité qu’un produit chimique d’indiquer : poireau chimique,salade chimique...
    Le débat est ouvert.
    Appelons un chat un chat.

Répondre à ce message

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015