Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > Alerte à la pollution aux particules fines à Troyes

Alerte à la pollution aux particules fines à Troyes

En raison des émissions polluantes (liées à l’industrie, au chauffage et surtout aux véhicules diesels) associées aux conditions météorologiques, le seuil d’information et de recommandation vient d’être dépassé dans l’Agglomération Troyenne.

Situation au Samedi 21 mars

PNG - 6.2 ko

La situation empire. Depuis mardi 17, le niveau maximum (10) est atteint. Il marque le lancement de la procédure d’alerte. Cette procédure est marquée par un certains nombres de recommandations fortes comme le report des compétitions sportives. Pour les jours prochains, l’association ATMO-CA reste pessimiste :«  Compte tenu des prévisions météorologiques et malgré un renforcement du vent, le seuil d’information et de recommandation sera dépassé demain. Il n’est pas exclu d’atteindre à nouveau le seuil d’alerte demain également. »

Situation au Mercredi 18 mars

JPEG - 13 ko

L’amélioration enregistrée en milieu de semaine dernière aura été de courte durée. Depuis ce week-end, les niveaux de pollution n’ont cessé d’augmenter jusqu’à atteindre, mardi 17, l’indice maximum de 10.
Malgré la persistance de cette pollution, les recommandations demeurent les mêmes. Aucun mesure incitative n’a été prise. Pire encore, on pouvait voir, cette semaine, les services municipaux d’une commune de l’agglomération, brûler des branchages au milieu de l’ïle Germaine à Saint-André les Vergers !!!

Situation au Mercredi 11 mars

PNG - 7 ko

Loin de s’améliorer la situation empire ces derniers jours. Mardi, l’indice atteignait le niveau 9 (très mauvais). L’ensemble du département est concerné par cette pollution qui, compte tenu des conditions météorologiques, ne se disperse pas.

Selon l’association Air-Atmo : « Les concentrations moyennes maximales observées sur 24 heures sont de 52μg/m3 à 8h sur la station de mesure « La Tour » de l’agglomération Troyenne pour un seuil de mise en œuvre de la procédure d’information et de recommandation situé à 50μg/m3 en moyenne sur 24 heures. ». Plus concrètement, l’indice de la qualité de l’air, gradué de 1 (Très bon) à 10 (Très mauvais) affiche, depuis vendredi, une note de 8/10, c’est à dire une qualité jugée mauvaise.

« Pour demain lundi, ajoute l’association, les conditions météorologiques resteront stables et les vents faibles, laissant craindre de nouveaux dépassements du seuil d’information et de recommandation. »

Les autorités recommandent bien évidemment de prendre toutes les précautions d’usage pour les personnes sensibles, mais aussi, afin de réduire cette pollution aux particules fines de :

- réduire la vitesse de son véhicule
- pratiquer le covoiturage, utiliser les transports en commun
- pour les émetteurs industriels, s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage
- éviter d’allumer des feux d’agréments (bois)
- reporter les activités de brûlage des déchets verts (y compris l’écobuage)

Voir en ligne : Le bulletin d’information et de recommandation.

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015