Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Europe et Monde > Europe > Cette année, le 21 avril tombera un 29 mai.

Cette année, le 21 avril tombera un 29 mai.

Je me souviens d’avril 2002...

On s’était fait plaisir : Taubira, Mamère, Chevènement. On s’était aussi défoulé : Besancenot, Laguiller...Chacun avait voté avec son coeur, avec ses tripes plutôt qu’avec son cerveau. Grave erreur.

Je me souviens d’un 21 avril à 20h. La gueule de bois lorsque la tronche du borgne s’est affichée sur nos écrans.

Je me souviens des lendemains. Triste. Peur de l’extrême droite, peur de l’insécurité... La droite a raflé tous les pouvoirs : présidence, gouvernement, assemblée.

Aujourd’hui, un relent de 21 avril souffle en France. On va voter. De nouveau, avec son coeur, avec ses tripes. Contre Raffarin, contre l’Europe, contre la Turquie, contre les pays de l’Est, contre la mondialisation, contre les délocalisations.... Parce que le gouvernement ne nous écoute pas, parce que l’Europe n’est pas assez démocratique, parce que on ne nous demande jamais notre avis. Alors, un nouvelle fois, on va se faire plaisir, on va se défouler : on va voter NON.

Et demain ? Qui ramassera les miettes, les débris de notre nouveau 21 avril ? De Villepin, Sarkozy ? Fabius ? La LCR ? Le PC ? Pour construire quelle Europe ? Avec quels pays ? Sur quelles bases ?

Il faut refuser d’hurler avec les loups et voter avec sa tête.

2 Messages

Répondre à ce message

  • > Cette année, le 21 avril tombera un 29 mai. , par wil
    Le 29 avril 2005 à 22:26

    ce que je propose, ou plutot ce que j’aimerai, parce qu’effectivemnt je doute que mes "propositions" aient une quelconque audience, c’est que maintenant que l’europe "pacifiée" existe, ( oui au bout de 60 ans on peut dire ça ) et bein on change l’orientation uniquement economique de ce projet ambitieux, qu’on aborde la question humaine, la question politique ( et pas seulement la politique économique ) et la question sociale.

    que l’europe devienne enfin , ou se dirige vers, quelque chose de positif, de constructif, de vraiment ambitieux.

    qu’apres avoir harmonisé l’épaisseur de nos tranches de saucisson, on passe aux choses sérieuses.

    je suis d’accord qu’avec ou sans ce texte, l’otientation libéral de l’europe est belle et bien présente. et bien justement, pour moi, dire non à ce texte, c’est signifié aux technocrates européens que, y compris pour ce qui existe déjà, je ne suis pas totalement satisfait de l’europe qu’ils nous construisent et promettent.

    j’ai le droit ?

    je pense.

    on peut aussi penser différement.

    mais, si dire non est dangereux, il ne fallait pas poser la question ... et comme nos dirigeants ne sont pas fous, je pense que dire non n’est pas un problème. même si le non l’emporte.

    docn je voterai non, et j’encourage ceux qui contestent la politique européenne actuelle à en faire de même.

    ça n’est pas dangereux et le droit de vote, c’est le droit de voter en son âme et conscience. pas sur ordre ou "par peur de"

    c’est bien ça le principe d’un référendum : répondre, à une question simple, par oui, ou par non.

Répondre à ce message

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015