Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > En vrac > Alerter, discuter, proposer > Développer les SUL (Sens Uniques Limités) ou contre-sens cyclables à (...)

Développer les SUL (Sens Uniques Limités) ou contre-sens cyclables à Troyes.

Les SUL sont une bonne idée pour faciliter la pratique du vélo en ville. Timidement, très timidement, nos villes françaises s’y mettent. Même à Troyes, rue de Preize, la municipalité à récemment mis en place le premier SUL de l’agglomération, hélas, sur le trottoir, au détriment de l’espace piéton.

A titre de comparaison, à Strasbourg, 40% des rue à sens unique sont déjà dotées de contre-sens. ADijon, la municipalité multiplie ces aménagements.

Un aménagement plus sûr

Le SUL, très courant dans les villes d’Europe du nord, peut au premier abord, sembler dangereux puisqu’il s’agit d’autoriser les vélos à remonter à contre-sens une rue en sens unique. C’est tout le contraire. En zone 30, où il est préconisé, il garantit une meilleure visiblité, une meilleure prise en compte entre les différents usagers de la chaussée. Les analyses d’accidents montrent que le risque d’accident frontal - où le cycliste à contresens heurte de front le véhicule venant en face - est quasi nul. Les usagers se voient mutuellement en se croisant et ralentissent. En cas d’ouverture inopinée d’une portière de voiture, le cycliste heurte le plat de la portière qui se referme sur elle-même.

Un aménagement rapide, peu coûteux et efficace

Au delà du renforcement de la sécurité qui permettent ces SUL, les avantages sont nombreux :
- Cet aménagement raccourcit les distances à parcourir pour le cyclistes. D’autant plus, si demain, la municipalité avait le bon goût de généraliser ces SUL dans un Bouchon mis en zone 30. J’ose croire, à ce propos, que quelques élus Françoise Delplanque ou Philippe Beury seront sensibles à cette idée.
- Il peut se mettre très rapidement en place et pour un coût presque insignifiant. Les images suivantes vous montreront que quelques aménagements légers suffisent. En quelques semaines, le réseau cyclable troyen peut donc s’accroître de façon spectaculaire et devenir bien plus cohérent.

Réglementation

Les contresens, tout comme les couloirs-bus, entrent dans le champ de l’article L2213-2 du Code des collectivités territoriales.

Et pour illustrer l’audace dont certaines villes font preuve, voici ces quelques photos :

P.-S.

Les photographies nous montrent des aménagements réalisés en Belgique.

info portfolio

De simples logos pour marquer ce SUL SUL à Bruxelles avec des logos vélos et des chevrons SUL dans une large rue avec pavés de Bruxelles sans marquage Un croisement sur un SUL Cela pourrait ressembler à la ruelle des Chats ou n'importe quelle rue (...) Sur une rue plus fréquentée Remarquez la simplicité du marquage Un axe plus large Un autre axe large Une rue plus étroite Cela pourrait ressembler à la rue Zola. Toujours simple et efficace Pas plus large que la rue Urbain IV ou Clémenceau

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015