Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Politique > Le crématorium et les zinzins du Grand Troyes.

Le crématorium et les zinzins du Grand Troyes.

On trouve de tout dans les rapports votés au Grand Troyes, parfois même les délibérations les plus grotesques. Des trucs improbables qui laissent à penser que, parfois, nos élus ont perdu tout sens de la mesure et de l’essentiel.

Ainsi, le 14 octobre, ces derniers ont voté un texte dont le contenu ferait mourir de rire un socialiste dépressif. Imaginez qu’au sein de cette assemblée où siège la crème de la crème des responsables politiques locaux, de gauche comme de droite, l’un d’entre-eux ait eu l’idée, la géniale idée, de donner un nom et un logo au crématorium. Tout le monde sait à quel point l’absence d’identité de ce lieu porte tort à toute la politique de crémation du Grand Troyes. Tout le monde souffre ou a souffert que ce crématorium n’ait pas un joli nom, bien à lui... Dès lors, sensible à cette urgence absolue, la machine politico-administratif s’est mise en branle pour nous offrir ce grand spectacle ubuesque dont elle garde jalousement le secret.

PDF - 440.3 ko
La délibération du Grand Troyes

Trouver un nom et un logo semblait chose trop compliquée pour les services et les élus du Grand Troyes. Ceux-ci ont donc fait appel au délégataire qui, lui-même, terrifié par l’importance de cette mission, a préféré filer la patate à « un cabinet de communication spécialisé » ! Le cabinet a donc cherché. Il a mené son enquête. Il a même procédé, lit-on dans le rapport, à « une analyse historique, géographique et économique [...] permettant de dégager différentes propositions. » !! Si, si... On imagine ces brillants cerveaux potasser les livres d’Histoire, les cartes, les données économiques, s’imprégner sur le terrain, de l’ambiance si particulière du lieu, pour tenter de donner le meilleur nom possible à... un crématorium !! On imagine les heures passées, les réunions nécessaires pour, ne riez pas : « affirmer le positionnement identitaire du site ».

Roulement de tambour : le crématorium de Troyes s’appellera "Crématorium de Troyes en Champagne".

Au bout de ce travail harassant, mené par des professionnels compétents et bien payés, des propositions ont donc été faites. Lesquelles ? On ne le sait pas. On connaît par contre le choix de nos élus. Il a quand même été nécessaires, pour eux, de se réunir en commission pour choisir le nom de.... « Crématorium de Troyes en Champagne » !! il fallait y penser ! Indiscutablement, il fallait qu’un cabinet de communication travaille des jours durant, procède à une analyse historique et géographique pour proposer le nom de « Crématorium de Troyes en Champagne » au crématorium de Troyes. Il fallait aussi la compétence de nos élus pour en débattre et finalement choisir « Crématorium de Troyes en Champagne ».

Bien évidemment, le rapport voté à l’unanimité par les élus du Grand Troyes, justifie ce nom dans un moment grandiose où le ridicule de la novlangue des communicants tangente le QI de Nabilla.
« Cette dénomination est intéressante car elle permet de situer suffisamment le crématorium tout en suggérant son ambition de développement, avec une appellation largement reconnue et étroitement liée à l’histoire de l’agglomération troyenne. ». Il est vrai que « Tout feu, tout flamme », quoique plus drôle et plus original, aurait été moins pertinent pour situer le crématorium de Troyes qui, rappelons-le au passage, est installé à Rosières !

Des messages de sérénité, d’harmonie et d’apaisement... et une odeur de barbecue ?

Et que dire du logo ? Là encore, nos princes de la comm’ ont fait fort. Et nos nababs de la vie politique locale ont fondu de plaisir devant ce logo construit autour d’« une symbolique imagée, forte, articulée autour des messages de sérénité, d’harmonie et d’apaisement... ». Vertigineux de c....

Résumons : Chez les zinzins du Grand Troyes, un ou plusieurs élus ont, par un beau matin, eu la grandiose idée de donner un nom et un logo au crématorium de Troyes. Face à la complexité de la tâche, ils ont fait appel au délégataire qui a préféré faire appel à un cabinet de communication. Celui-ci, au terme d’un travail a proposé aux élus le nom de « Crématorium de Troyes en Champagne » !! Les zinzins ont trouvé le nom « intéressant », « d’une longueur acceptable » et capable de suggérer « son ambition de développement ». Et les zinzins ont même vu dans le logo « des messages de sérénité, d’harmonie et d’apaisement ».

Au final, dans ce « grand n’importe quoi » qu’est devenue l’administration politique locale, des élus, des fonctionnaires, des communicants auront travaillé plusieurs jours, pondu des rapports, des analyses historiques et géographiques, auront même débattu en commission, soumis ce vote en Assemblée pour conclure que le crématorium de Troyes, en réalité installé à Rosières, devra s’appeler « Crématorium de Troyes en Champagne. » pour mieux le situer. Combien de temps aura été consacré à cette décision ? Combien d’argent aura été dépensé ? Sans doute beaucoup trop au regard du résultat. En tout cas, ce rapport voté à l’unanimité [1], montre à quel point nos élus sont devenus zinzins et incapables d’empêcher à cette machine folle de produire ce genre d’aberration. Mais ont-ils lu ce rapport ? Je préfère croire que non...

Notes

[12 non-participation au vote

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015