Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Se déplacer > Paris-Troyes : La ligne sncf a-t-elle encore un avenir ?

Paris-Troyes : La ligne sncf a-t-elle encore un avenir ?

Il était, il y a quelques temps, question de supprimer un certain nombre de trains au delà de Troyes. Fort heureusement, le ministère a reculé. Mais pour combien de temps ? Et combien d’énergie dépensée à défendre une ligne dont on voit bien que les pouvoirs publics veulent se débarasser ?


SNCF : La Ligne Paris-Troyes maintenue ! par canal32-wizdeo

Voir en ligne : http://www.dailymotion.com/video/xh...

2 Messages

Répondre à ce message

  • Paris-Troyes : La ligne sncf a-t-elle encore un avenir ? , par Blanckaert
    Le 6 juin 2015 à 16:25

    Il serait impensable qu’ une agglomération de 100000 habitants ne soit pas desservie par le train, du moins en France, c’ est encore la seule ignorée par la traction électrique. Autrefois, pour aller de Troyes à Strasbourg, il fallait changer à Belfort ou Mulhouse. Maintenant, il est plus simple de passer par Paris pour avoir des trains plus fréquents et plus rapides. Il n’ y a pas besoin de changer de gare, une correspondance sur le même quai ne demanderait que quelques minutes, donc un trajet d’ à peine 4 heures. 30 minutes seront gagnées dans quelques mois grâce au prolongement de la ligne TGV Est et 10 à 15 grâce à l’ électrification Paris-Troyes mais quand ? Cette section, est dominée par les migrations quotidiennes domicile-travail, en insistant qu’ il s’ agit du meilleur trajet pour aller de cette ville à une partie de l’ est de la France, cela devrait mieux motiver l’ électrification. Au delà, la section Culmont-Vesoul, la moins fréquentée de toute la ligne 4, va continuer à voir son trafic diminuer. Pour aller de Paris à Vesoul, prendre un TGV de Paris à Besançon puis un car ou sa voiture demande moins de 3 heures, les Corail sans arrêt mettaient plus de temps. Avant la guerre, elle était parcourue par des trains Paris-Berne, voire Milan et Paris-Vienne, voire Bucarest. Depuis l’ électrification des lignes encadrantes et les TGV concernés, ces trafic ont progressivement disparus.

    Fabien Blanckaert

Répondre à ce message

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015