Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Europe et Monde > Europe > Point de vue général sur la campagne référendaire

Point de vue général sur la campagne référendaire

Le débat autour de la ratification du TCE est riche, animé, contradictoire, passionné.... Il est ainsi à l’image d’un traité et illustre sans doute sa principale qualité.

Dans les journaux, à la télévision, chacun y va de son avis, de son point de vue. Chacun, qu’il soit pour ou contre cette constitution, lit et interprête le texte.

Tous les sujets présents dans ce traité (l’économie, les service publics, l’OTAN...) sont débattus avec d’autant plus de force et de passion que la richesse du texte et la gamme d’interprétations possibles rendent chaque avis crédible.

Quelques exemples...

- Les services publics sont pour les uns condamnés par ce traité, pour les autres garantis par ce même traité.

- La défense européenne est pour les uns soumise à l’OTAN, pour les autres, elle devient une réalité plus autonome des USA.

- Le droit à l’avortement est menacé pour les uns, n’est pas en danger pour les autres.

- La laïcité est est péril pour les uns, pour les autres, le TCE nous permet de la conserver.

Tout et son contraire peut être dit à propos de ce traité. C’est là sa grande force. Et, si l’on pense que chaque camp défend honnêtement son avis, on peut conclure de ce débat que ce texte laisse toutes les interprétations et toutes les politiques possibles.

Voilà donc sa force : Ces contradictions apparentes que souligne le débat actuel, permettent d’envisager les politiques plus conservatrices (même réactionnaires) mais aussi les plus progressistes et écologiques.

Le TCE n’est qu’un cadre dans lequel toutes les politiques peuvent s’inscrire pourvu qu’elles disposent d’une majorité pour les mettre en oeuvre.

6 Messages

Répondre à ce message

Répondre à ce message

  • > Point de vue général sur la campagne référendaire , par Vert tige
    Le 18 avril 2005 à 14:49

    Je me suis amusé à lire les différents articles que vous avez écrit pour amorcer des débats et j’en tire au moins une conclusion : vous n’êtes pas un juriste de formation (où pas en droit public !). Vous ne faites (mais je ne vous reproche rien puisque c’est le but même des rédacteurs du TCE) pas la différence entre des articles qui n’ont qu’une valeur d’affichage de bonnes intentions (faciles à lire mais juridiquement vides) et ceux qui ont une valeur juridique contraignante (souvent suffisament obscure pour ne pas être lus ou pour être compris à l’inverse de leur sens).

    Je me propose de vous répondre point par point, mais je tiens à faire deux remarques liminaires :

    * Un texte que chacun interprête à sa façon ne peut être juridique (c’est comme s’il n’y en avait pas), mais ce n’est pas le cas du TCE qui n’a qu’une interprétation possible... pour des juristes.

    * A plusieurs reprises vous reprochez aux adversaires du traité (ce n’est pas une constitution) de vouloir faire entrer dans ce dernier des éléments qui relèvent de la loi (et vous avez raison), mais ce traité comporte près de 400 articles qui ne relèvent pas d’une constitution !

Répondre à ce message

  • > Point de vue général sur la campagne référendaire , par P.H
    Le 21 avril 2005 à 19:54

    A propos des multiples interprétations possibles du TCE : je persiste et signe.

    Sans être effectivement juriste de formation, je constate que des constitutionnalistes (donc de formation juridique) de renom comme Guy Carcassonne ou Olivier Duhamel ont une lecture tout à fait favorable au Traité.

    Je concède bien volontier, que d’autres juristes (chez ATTAC, par exemple) ont une tout autre lecture du traité.

    Ces lectures et analyses contradictoires chez les plus grands juristes prouvent que ce traité offre de nombreuses interprétations et qu’il permet l’application de nombreuses politiques économiques et sociales.

    Voyez la constitution américaine, quasiment inchangé depuis 200 ans. La ségrégation raciale y a été jugée possible puis inconstitutionnelle. Plus proche de nous, la cour suprême a récemment jugé inconstitutionnelle la peine de mort pour les mineurs. Un même texte peut être interprété différemment selon les époques et les forces politiques dominantes.

Répondre à ce message

  • > Point de vue général sur la campagne référendaire , par Vert tige
    Le 24 avril 2005 à 11:44

    P.H.,

    Le problème, c’est qu’il n’y a pas plusieurs interprétation, mais une lecture partielle faite par certains (oui, je parle des partisans du oui). La forme même du projet amène à ça et ce n’est pas par hasard.

Répondre à ce message

  • > Point de vue général sur la campagne référendaire , par P.H
    Le 24 avril 2005 à 20:47

    Croire que tous les Partisans du OUI ont une lecture partielle et que, sous entendu, tous les partisans du NON ont une lecture complète me parait extrêmement prétentieux.

    La lecture du traité par le NON est tout aussi subjective et partielle (ou partialle) que celle du OUI.

    Laisser croire que seul le NON détient la bonne lecture du traité relève d’une forme de dictature intellectuelle : "ceux qui ne pensent pas comme moi, pensent mal ou pensent faux".

Répondre à ce message

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015