Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > La ville > Une nouvelle zone d’activités à La Chapelle, et une balle dans le pied du (...)

Une nouvelle zone d’activités à La Chapelle, et une balle dans le pied du Centre-Ville troyen

A mesure que s’ouvrent les centres commerciaux périphériques et que l’étalement urbain progresse, le coeur de l’agglomération se meurt. Cela n’empêche pourtant pas nos élus de se réjouir, encore et toujours d’une nouvelle zone d’activités, avant de pleurer, les rues désertes des centres...

La presse locale vient donc d’annoncer la création d’une nouvelle zone d’activités dans le prolongement du Centre Commercial de l’Escapade [1]. Il y est question d’implanter trois restaurants, un hôtel, ainsi qu’un bowling ou encore un laser game.

Il n’en fallait pas plus pour entendre nos élus se réjouir de voir bientôt pousser les hangars en tôles, tous aussi beaux et "tape-à-l’oeil" qu’une Renault Fuego customisée.
D’ici quelques mois, les mêmes élus iront sans doute réconforter les commerçants des centres urbains, ceux de Troyes, bien sur, mais aussi ceux de Sainte-Savine et d’ailleurs. Car cette nouvelle concurrence féroce conduira à mettre un peu plus en difficultés tous les commerçants, notamment ceux installés dans le Bouchon. Il suffit de voir les ravages provoqués par l’ouverture de Beegreen à Saint-Parres aux Tertres. Le développement de ce vaste centre commercial est concomitant avec la fermeture de nombreuses boutiques du centre ville de Troyes. Parmi les victimes, citons « La Maison de la Presse » qui n’aura pas longtemps survécu face à « Cultura » ; ou encore « Maison du Monde » qui a préféré abandonner la rue Zola pour l’Aire des Moissons.

JPEG - 172.6 ko
Le site de la future zone de loisirs.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, cette nouvelle zone d’activités pourrait donc compromettre un peu plus l’avenir du Centre-Ville. Dans ce cas, les prochaines victimes sont déjà connues : les restaurateurs mais aussi le bowling des Trois-Seines, directement soumis à cette concurrence. Ils devront serrer les dents et faire bonne figure quand les élus, qui auront œuvré pour faire naître cette zone d’activités, viendront pleurer, à leurs côtés, les conséquences de cette compétition inégale.

« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes. », écrivait Bossuet...

Notes

[1Situé à cheval sur les communes de Sainte-Savine et La Chapelle Saint Luc

Répondre à cet article | Article au format PDF

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP 3.0.20 [22255] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 5 décembre 2015